Revenons à l’essentiel

Nous achetons, nous entassons ! Nous sommes constamment sollicités par les campagnes publicitaires télévisuelles et les prospectus, influencés par le bouche à oreille, que nous soyons mordus de mode, férus de littérature, attisés par la curiosité d’acquérir un appareil dernier cri voué à une obsolescence programmée. Notre compte en banque se vide et nos placards débordent. Nous n’en avons jamais assez et pourtant n’utilisons qu’une infime partie de ce que nous possédons. Avons-nous réellement besoin de toutes ces choses ?

De même, nos journées sont tellement remplies qu’il nous faudrait plus de 24 heures pour en profiter pleinement. Réduisons nos activités, notre stress et gagnons du temps pour nous consacrer à ce qui nous plait, nous détend, nous ressource véritablement. Définissons nos priorités, ce qui nous tient à cœur, ce qui nous est indispensable pour notre bien-être physique et mental. Retrouvons-nous avec nous-même.

Et si nous apprenions à vivre selon nos propres besoins ? Sans s’en construire de supplémentaires ou de nouveaux ? En ne conservant que l’essentiel …

  • Commençons par s’alléger matériellement

Faisons le tri dans nos placards. Les vêtements que nous ne voulons pas jetés ou donnés alors que nous ne les remettrons jamais, passés de mode, trop petits, trop grands, plus à notre goût tout simplement ! Les livres que nous avons lus, qui ne nous ont pas passionnés ou que nous ne relirons pas, que nous pourrions apporter à la bibliothèque ou remplir ces kiosques à livres qui fleurissent. Vendre cet appareil ménager que nous n’avons jamais utilisé et qui encombre notre placard par sa taille.

Plus facile à dire qu’à faire … J’en conviens !

Posons-nous les bonnes questions. Mettons-nous en condition et à chaque fois demandons-nous s’il est essentiel de conserver tel ou tel bien, de nous rappeler la dernière fois que nous l’avons utilisé, en avons-nous réellement l’utilité. Cessons de garder ces vieilleries qui garnissent nos caves par attachement. Si ces reliques nous étaient si indispensables, nous les conserverions dans un endroit accessible à portée de main.

Retirons les bénéfices quasi immédiat de ce désencombrement. Nous gagnons en clarté, en espace, en rangement, en ménage. Nous utilisons les choses à bon escient et raisonnablement. Nous commençons à réfléchir avant un achat que nous aurions fait spontanément il y a si peu de temps.

Restons sur notre lancée et ne retombons pas dans ce cercle infernal. Demandons-nous si cet achat est vraiment nécessaire ? Pouvons-nous faire sans et sans se compliquer la vie pour autant ? En avons-nous vraiment besoin ? Cela en vaut-il la peine ? Allons-nous nous en servir ?

  • Continuons notre chemin en nous désencombrant l’esprit 

Nous sommes formatés un peu comme un disque dur depuis notre enfance et remplis de principes, d’idées reçues et de croyances qui continuent à nous accompagner et à orienter nos pensées et réflexions. Tendre à s’en défaire ne pourrait qu’être bénéfique à notre bien-être.

Recentrons-nous sur nous-mêmes. Identifions les éléments satisfaisants de notre vie tels que notre travail, notre lieu d’habitation, notre entourage amoureux et amical, nos activités. Sortons des situations qui ne nous conviennent pas.  Cessons de subir ou de faire certaines choses par obligation ou par devoir. Ouvrons-nous aux autres, apprenons des autres et de nous-mêmes. Soyons plus ouverts et moins critiques avec les autres et avec nous-mêmes. 

  • Poursuivons en apprenant à lâcher prise

Acceptons que nous n’avons aucun pouvoir sur le passé et que nous ne pourrons le changer. Apprenons à être moins exigeant et durs avec nous-même et envers les autres. Prenons les autres comme ils sont. Soyons maitre de notre vie et vivons chaque moment, chaque instant en harmonie. Prenons du recul sur les évènements et pas tout pour nous. Accordons-nous du temps pour y arriver. 

Interrogeons-nous sur les rancunes et ressentiments que nous ruminons, les histoires de famille qui nous habitent et nous empêchent de nous libérer complètement. Soyons honnête avec nous-mêmes afin d’avoir une vision réaliste. Identifions les choses nocives et bénéfiques à notre épanouissement personnel.

J’espère que cette réflexion vous donnera envie de revenir à l’essentiel aussi bien matériellement que mentalement et attisera votre curiosité à aller plus loin afin de gagner en bien-être et sérénité.

Je vous invite à lire « Se désencombrer de l’inutile » de Rosette Poletti et Barbara Dobbs, ouvrage bien plus complet que ce condensé qui n’est que le fruit de ma perception. 

Simplifions-nous la vie et vivons mieux !

Etes-vous adepte du minimalisme ?

Au plaisir d’échanger !

 

4 réflexions sur “Revenons à l’essentiel

  1. Ton article résonne tout particulièrement en moi. En décembre dernier, sans raison apparente (mais sans doute une multitudes de petites choses sous-jacentes), j’ai décidé de faire un tri géant chez moi. C’était comme un état d’urgence, une volonté de me « débarrasser » de plein de choses. Résultat : environ 400 livres donnés, habits, objets divers, vieux courriers, photos, décos de noël, vaisselle, etc… Dans la foulée, cela a entraîné mon mari et mon fils à faire la même chose. Un gros travail mais une réelle légèreté, une grande satisfaction, de nouvelles prises de consciences, un état d’esprit allégé. Parce que faire le tri, c’est aussi « trier » les choses dans sa tête. Et de la place ! Un nouvel espace. Que du bonheur !
    Dans les livres donnés il y avait le livre dont tu parles « Se désencombrer de l’inutile » 🙂
    Belle soirée à toi !

    Aimé par 1 personne

  2. Avec cette météo ensoleillée, il me vient aussi l’envie d’un grand remue-ménage de printemps ! C’est vrai que j’ai bien trop de choses dans ma maison. Mais je suis toujours tiraillée entre l’envie de vivre avec peu et l’impossibilité de jeter, « parce que ça peut toujours servir « , pour ne pas gaspiller.
    Il y a à Bernes sur Oise, un relais Emmaüs du Val d’Oise avec un côté pour donner et de l’autre, le hall d’expo de tout ce qu’ils proposent à bas prix… je pense que pour moi, c’est la solution !

    Aimé par 1 personne

Répondre à Les petits bla-bla de Dom Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.