Il suffit de quelques mots …

En décembre 2018, je vous avais parlé dans mon article En aparté d’un site Ecrivonsunlivre.com dédié aux amoureux des mots et de l’écriture.

Ce site vous propose de participer à l’écriture d’une histoire à plusieurs sur des thèmes divers et variés : historique, fantastique, énigmatique … mais aussi propose « le défi » dont le challenge est d’écrire un texte plus ou moins long à partir de 10 mots imposés. 

Je me suis dit en cette période complexe et anxiogène, s’évader ferait le plus grand bien à certains d’entre nous et l’écriture et la créativité peuvent nous emmener loin de nos pensées actuelles et nous offrir un moment de détente et de plaisir.

Je me suis prêtée au jeu sans grande conviction au départ car j’ai beaucoup de mal à me concentrer en ce moment et suis allée piocher les 10 derniers mots suggérés par Pascale : un savon de Marseille, des cartes de visite, un cintre, un extincteur, la pile des journaux, une bouteille de cidre, un puzzle, une passoire, une porte cochère, une tablette de chocolat.

Je me suis confortablement installée devant mon ordinateur avec une tasse de thé fumante et j’ai commencé à taper ces mots, ces phrases qui se sont formées et se sont enchainées finalement avec facilité et fluidité. Puis j’ai publié mon écrit sur le site sous le pseudo de Karine. Pourquoi Karine et non Léa c’est une longue une histoire que je vous raconterai un de ces jours mais sachez qu’on m’appelle aussi bien Karine que Léa et que je ne souffre pas de shizophrénie pour autant.

J’ai pris un réel plaisir à rédiger ce court texte, j’ai rit dans mon coin, j’ai pensé à des choses plus légères et me suis souvenue  de situations cocasses. Ca m’a fait un bien fou !

Je vous laisse le loisir de le lire …

J’en ai assez de leurs publicités à vanter constamment les bienfaits de produits ménagers qui sentent le pin, le jasmin ou les iles du Pacifique ! Ce ne sont que des sornettes ! Je vous le garantis ! Croyez-moi depuis le temps que je m’occupe de la propreté de cet immeuble… Les locataires me couvrent de louanges pour la brillance des carreaux de ciment du hall que j’astique deux fois par semaine avec un bon savon de Marseille ! Et oui il n’y a pas de secret ! D’autres me réprimandent quand ils manquent de se retrouver sur le dos s’ils passent d’un pas trop rapide devant ma loge.

Qui toque à la porte ! Ils ne savent pas lire ! Les horaires sont pourtant bien indiqués sur l’écriteau. Encore un représentant qui souhaite faire la promotion de je ne sais quelle solution miracle et me laisser des cartes de visite ! Ah non ! Je vais me cacher derrière le paravent car je ne compte pas rater mon feuilleton quotidien.

Oh ! j’ai dû m’assoupir. Il faut que je m’active à faire un peu de rangements. Je ne sais pas quand mon petit-fils comprendra enfin qu’une veste ça se met sur un cintre ! Je ne vais pas faire ma rabat-joie car ce n’est pas mon genre, mais après sa veste va prendre un mauvais pli et il faudra de nouveau l’apporter au pressing.

Quelle est cette odeur en provenance du local poubelle ? J’attrape un extincteur, mon téléphone portable et pars en courant. Je retourne la pile de journaux, me cogne dans une bouteille de cidre, continue à ouvrir chaque conteneur, découvre un puzzle dans la poubelle consacrée à l’alimentaire. Ce n’est pas possible ! Quand vont-ils comprendre le tri sélectif ! Ce n’est pourtant pas difficile avec ce code couleur, il ne faut pas avoir fait Sciences Po ! L’odeur est toujours présente. Je sursaute, me retourne et fais face à ce bon vieux Monsieur Pompon qui fume son mégot en cachette … Vous m’avez fait une peur bleue ! Allez ouste ! Rentrez chez vous avant que vous ne mettiez le feu à l’immeuble. En plus ce n’est pas raisonnable après votre crise cardiaque.

Si je suis dérangée tout le temps par des bêtises pareilles, je ne vais pas m’en sortir ! Aie ! Une passoire vient de me frôler la tête ! Ah oui j’oubliais les amoureux du deuxième ou plus tôt devrais-je dire les futurs divorcés … Ils se disputent à longueur de journée et ils sont si peu discrets que les voisins se régalent d’entendre leurs chamailleries, c’est pire que les feux de l’amour !

Je regarde ma montre connectée, l’écran affiche 19h00, à moi la liberté ! Je ferme la porte de la loge, mets les clés dans ma blouse, enfile mon manteau, ajuste mon cache-nez, ouvre délicatement une première porte cochère et pars m’asseoir le long des quais de Seine déguster au calme une délicieuse tablette de chocolat au lait avec des noisettes, ma préférée !

Avez-vous envie de vous prêter à l’exercice ? 

Si tel est le cas … Les 10 prochains mots proposés accessibles sur le site Ecrivonsinlivre.com sont : équinoxe, mer d’Iroise, drapeau, ventiler, court, coquelicot, parsemer, voilà, fraicheur, framboise.

 

A vos stylos ! A vos claviers !

Portez-vous bien ! 😉

 

2 réflexions sur “Il suffit de quelques mots …

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.