Quelques minutes et puis s’en vont …

Un beau lundi de printemps ensoleillé,

Allongée dans l’herbe à rêvasser,

Je songe à ces souvenirs passés.

L’âme nostalgique de tant d’années écoulées,

L’espace d’un instant, l’esprit figé,

Comme si tout s’était arrêté.

Le regard légèrement embué,

Le cœur un peu trop serré,

Le corps lourd et altéré,

Je me remémore une époque tourmentée …

Le souffle léger du vent me fait frissonner,

L’odeur d’une rose fraîchement coupée,

Fait place à de plus douces pensées,

Et me ramène peu à peu à la réalité,

A ma vie, calme et apaisée.

2 réflexions sur “Quelques minutes et puis s’en vont …

  1. Et bien, que de talents cachés !… C’est très joliment tourné… Avec une douce impression de zénitude, un goût de douce-amertume…. tu devrais utiliser plus souvent cette forme avec des rimes, qui te va à ravir, vraiment….

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.