Un doux samedi de mai…

Quel jour sommes-nous ? Samedi !

Les rayons du soleil traversent les volets mal fermés de ma chambre, le cui-cui des oiseaux s’intensifie et annonce une belle journée. Je m’étire lentement tel un chat après une bonne nuit de sommeil réparatrice. Je me sens d’attaque pour escalader des sommets, soulever des montagnes, me prendre en main et mettre fin à cette sinistrose ambiante qui s’est installée depuis quelques semaines …

Ne dit-on pas que la vie appartient à ceux qui se lèvent tôt ? Cet adage me convient et me sied à merveille !

Je m’asperge le visage d’un jet d’eau bien frais. Les gargouillis de mon ventre se font entendre et je file me concocter un copieux petit-déjeuner : un jus d’orange, un thé bien chaud sans sucre, du pain grillé tartiné d’une fine couche de beurre. Hum, je salive déjà, rien qu’en le préparant ! J’omettrai volontairement d’indiquer le nombre de points sur mon application WW. Je m’installe confortablement avec la radio en fond sonore et je me délecte de ce doux moment si simple et si précieux.

Je suis bien disposée à profiter pleinement de cette journée, de ma journée ! Hors de mon esprit, les contraintes et les obligations !

Je file sous la douche et prends le temps de me bichonner avant d’enfiler une tenue confortable et élégante qui fera me sentir bien dans ma peau jusqu’à la tombée de la nuit. 

Je n’ai rien planifié mais une multitude d’idées fourmille dans ma tête ! J’attrape mon sac à main, y plonge mon livre du moment, jette un dernier coup d’oeil dans le miroir, et pars d’un pas déterminé prendre mon train pour Paris. Je n’y vis plus mais j’adore Paris. Je ne suis pas une fan de sport mais j’aime dire avec espièglerie « Paris est magique »! N’est-ce pas ?

Mes vingt minutes de transports me plongeront dans la lecture d’articles sur les réseaux sociaux et dans la rédaction de quelques messages à mes amies.

J’arrive Gare Saint-Lazare et ne sais toujours laquelle de ces trois expositions l’emportera ! Matisse au Centre Pompidou, Turner au musée Jacquemart-André ou une expo photos noir et blanc au Grand Palais? Qu’en pensez-vous ?

Comme je suis dans le coin, je vais faire un saut Place de Clichy à la Librairie de Paris. J’aime particulièrement cet endroit calme, reposant et passionnant ! J’aimerai pouvoir acheter tous les livres ou mieux encore me retrouver enfermée toute une nuit .

Quel est ce bruit ? Câline gratte à la porte et d’un bond vient se lover contre moi. Mais quel jour sommes-nous ? Samedi… Samedi ! Oui samedi 2 mai 2020 !

Je n’ai qu’une envie : plonger ma tête sous l’oreiller, fermer les yeux, ne plus penser à rien et repartir dans ce rêve en attendant qu’il redevienne réalité…

Portez-vous bien 😉

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.